Archive pour juin, 2008

C’est beau la montagne grecque (Notre Pâques grecque 2)

Dés notre arrivée, nous sommes allés faire la connaissance de la famille avec laquelle nous allions fêter paques : et c’est parti pour le premier verre de Tsikoudia, un alcool blanc assez fort qui sera le fil rouge de ce long week-end 

Nous avons aussi pu découvrir la cuisine locale : délicieuse. 

 

Le soir nous sommes allés à l’office du vendredi Saint : ici je pense que je dois faire un petit commentaire sur la façon dont se passent les messes. En fait le Pope officie et les gens autour font un peu comme ils veulent : en l’occurrence la plupart des gens attendaient que la représentation du cercueil du Christ sorte dehors et fasse le tour de l’Eglise : ce qui se passe avant a priori les intéressait moins. Du coup, c’est une succession d’entrées et de sorties de l’église, de successions de discussions avec les uns et les autres (tiens le petit de machin est la.. et comment va votre jambe…) 

Pour tout avouer, on a tellement rien compris que les garçons sont partis en éclaireurs dans un des deux cafés du village (pour un village qui compte 40 habitants l’hiver avouez que c’est un beau score…) pour se réchauffer a coup de Tsikoudia 

Je passerais sous silence leurs difficultés linguistiques ou au lieu de demander de l’alcool ils ont demandés des poissons et des cigares ! Bref les filles les ont vite rejoints et l’ambiance est rapidement montée grâce à l’alcool servi généreusement. Heureusement l’hôtel n’était pas loin et fatigués de notre journée plutôt longue, tout le monde est allé sagement se coucher. 

 

Le lendemain, il faisait plus beau et nous sommes allés découvrir les environs : villages de montages, gorges impressionnantes, rivières, ponts en pierre et neige sur les sommets : je vais essayer de vous mettre quelques photos car c’est vraiment très beau et très loin des clichés habituels sur la Grèce. 

 

Samedi soir, c’est le grand soir : munis de nos cierges, nous attendons l’annonce de la résurrection. Dés cette annonce, c’est une explosion de joie : tout le monde s’embrasse, refait l’annonce de la résurrection, les enfants font exploser des pétards (parfois juste à coté des gens)… Bien sur on allume aussi nos cierges et nous voila partis chez la grand-mère pour fêter cela 

En Grèce, on rompt le carême avec une soupe de tripes. Je ne vous en dirais pas plus sauf qu’il semble que nous ayons eu une hôtesse sachant très bien préparer cette soupe qui à priori était composée majoritairement de foies. Bon pour faire court, je n’ai pas testé mais Nico a lui bien apprécié. 

 

Une autre tradition très sympathique consiste à frapper l’un contre l’autre un oeuf rouge (dur): celui dont la coquille ne se fêle pas, peut recommencer avec un autre œuf. Le gagnant est censé avoir de la chance pour toute l’année. Le grand gagnant de cette année ? Nico (oui je sais il y en a qui ont vraiment de la chance…) 

Fin de soirée tranquille avec une mémorable partie de loups-garous ou l’on parlait autour de la table aussi bien français, que grec, qu’espagnol ou anglais ! 

 

 

Le lendemain après une promenade à la recherche d’escargots, nous nous sommes rendus au déjeuner ou un agneau à la broche nous attendait. Parmi une bonne odeur de grillade (car toutes les familles font griller leur agneau) nous avons dégusté cette bonne viande avec des nombreux plats maisons ainsi que la désormais indispensable Tsikoudia. L’ambiance se réchauffant et la musique étant de la partie des amies grecques ont commencé à danser : ce qui a été salué par notre hote par un lancé d’assiettes. Et oui, ce n’est pas uniquement pour le folklore dans les restaux de Saint Michel, on casse vraiment des assiettes quand on est content ! Bon, ici il faut dire que la grand-mère n’a pas bien apprécié que son fils jette ainsi une bonne partie de son service à dessert mais malgré tout, elle a aussi dansé mais seulement après avoir ramassé les assiettes survivantes ! 

Nico a aussi pris sa guitare et a tenté de trouver des chants communs pour tous : pas de doute les enfants du Pirée reste un classique en la matière. 

 

Apres midi jeu, musique et discussions et le soir la revanche des loups-garous : il faut admettre qu’en fin de soirée, la fatigue et la Tsikoudia aidant les villageois ont commis gaffes sur gaffes et les enquêtes pour démasquer les loups-garous ont été du vrai n’importe quoi. Qu’importe ce fut une très belle journée ! 

 

Le lendemain fut mois amusant puisque nous avons accompli l’exploit de mettre plus de 12h pour rentrer sur Athènes : et je peux vous dire que pendant plusieurs heures notre moyenne était de moins de 20 km/h. Bref on saura pour l’an prochain qu’il vaut mieux rentrer le mardi. 

 

En conclusion une expérience vraiment unique qui nous a permis de découvrir une très belle région de Grèce et surtout des gens très accueillants qui avaient a coeur de nous faire partager cette fête. 

 

Bises 

 

Anne 

   

Et Pâques alors ?

D’accord, je suis très en retard pour vous raconter cette aventure mais comme on dit mieux vaut tard que jamais.

Donc Pâques est la fête la plus importante de l’année chez les grecs donc quelques semaines voir quelques mois avant la fébrilité est grande pour savoir où chacun va se rendre pour célébrer cette fête.

 La tension monte d’un cran en début de semaine sainte : productivité accrue pour tout finir avant de partir et toutes les discussions portent sur l’organisation de ces quatre jours quasi-sacrés (ici le vendredi et le lundi sont fériés). Nous n’avons pas échappe à la règle et le mercredi soir nous avons retrouvé nos amis pour organiser notre expédition dans le nord du pays à quelques kilomètres de la frontière albanaise. Apres la répartition des voitures, la question de l’heure du départ a été âprement discutée pour finir sur un accord sur 5 heure du matin. Si tôt ? Et oui comme tout le monde part le vendredi matin les embouteillages sont énormes et nous avons tout de même plus de 500 kilomètres à parcourir. En fait nous allons dans un petit village dans la montagne près des gorges de Vikos (non pas le roi de la pomme de terre, je l’ai déjà faite !!) chez la grand mère d’un de nos amis, ce sera l’occasion de vivre vraiment à la grecque cette fête.

Départ 5h00 du matin, petits yeux mais déjà un trafic terrible. Lorsque nous arrivons aux environs de Corinthe (soit après 100 Kms environ) la circulation est tellement dense que les péages sont rendus gratuits afin de fluidifier la circulation…. Jusqu’ici tout va bien

 Ensuite nous nous lançons sur la route entre Corinthe et Patras : C’est une des routes les plus empruntées en Grèce, c’est aussi certainement aussi une des plus pourries… Digne d’une départementale à peine entretenue et je reste polie… Mais, même si la moyenne baisse, nous sommes toujours en tête du cortège des trois voitures. Nous continuons notre périple pour prendre le pont de Rio : pont absolument superbe, très récent : à la sortie du pont ça coince un peu, on ralentit encore mais on décide quand même de faire une pause. Erreur fatale, le temps de la pause, la circulation s’est densifiée et c’est la que nous avons vu au loin une voiture prendre de feu. Circulation complètement bloquée : 30 minutes d’attente hors des voitures à discuter avec les passagers des voitures qui nous entourent pour savoir…ce qu’ils font pour Pâques bien sur !!!

Allez c’est reparti… je vous la fait courte après 7h30 nous sommes finalement arrivés à bon port sous un léger crachin qui nous laissait néanmoins deviner des paysages de montages magnifiques.

La suite ? C’est demain si vous êtes sages…

Vive le triangle : les résultats

Apres un long silence pour cause de chute puis de vacances, je vous reviens pour les résultats du dernier jeu concours. Sans vouloir offenser mes adorables participants, il n’y a pas eu une bonne réponse… Certes j’ai apprécié l’effort des trois compétiteurs et c’est pour cela que je leur offrirais à tous les trois un petit quelque chose (ce sera toujours l’occasion de vous voir) cependant pour ne pas mourir idiots, voici quelques réponses qui étaient acceptables sachant que ce concerto a été repris dans de très nombreuses B.O de film… 

-          La leçon de piano, Mulan, Seven, Delicatessen, Starwars…. 

 

Et oui, vous vous dites mais bien sur !!!! Et bien tant pis vous ferez mieux la prochaine fois 

 

Bises à tous 

 

Anne 

Elliott et Judith au royaum... |
Merci LA CCIP |
Madrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage Amerique Centrale
| Les voyages de Saïd
| africavoyage