Archives pour la catégorie L’humeur du jour

TROP FACILE !

Avant de vous raconter avec quelques photos notre dernière escapade sur Folegandros (dans les Cyclades), je voulais juste partager avec vous cette victoire sur l’administration grecque. 

 

Comme vous l’avez compris, on ne rigole pas avec l’administration grecque et c’est à coup de tampons, signatures et autres autorisations que le système fonctionne. Vous comprendrez alors mon angoisse, lorsqu’il est apparu que Nico et moi devions nous rendre dans un centre administratif afin de faire authentifier notre signature… Si cette démarche avait pour but de nous éviter ensuite de faire un sit-in aux impôts, elle n’était pourtant pas gagnée ! 

 

Ce matin, nous nous sommes donc rendus au centre en question avec nos papiers à faire valider. Première épreuve : le choix du ticket. En effet comme dans toute bonne administration, banque, … il faut prendre un ticket mais comme c’est le cas à la poste aussi, il y a deux choix ! Vous imaginiez notre angoisse : prendre un ticket, attendre des heures et se rendre compte que ce n’est pas le bon ! Ou alors prendre deux tickets mais à ce moment la les numéros étaient proches, dans quel guichet valait-il mieux passer en premier ? 

 

Face a ces questions existentielles (A ou E), les cours de grecs nous ont permis d’identifier parmi la liste des actions possible le mot de signature : bingo, nous parions donc sur le ticket E et délaissons le A qui semble ne pas avancer beaucoup… 

 

Apres ce passage au distributeur de ticket, commence l’attente : comme il se doit les quelques chaises disponibles sont occupées et c’est donc debout que nous patientons avec un léger doute sur le choix de la file. 

 

Second coup de chance, plusieurs numéros avant nous ne se présentent pas (abandon, choix du double ticket A et E pour finalement aller sur le A ???) bref en moins de 5 min nous ne sommes plus qu’à un numéro du guichet. 

A priori le monsieur devant nous donne aussi des papiers qu’il signe et la dame au guichet tamponne : cela devrait être bon ! 

 

C’est notre tour : nous signons, la dame tamponne (assez allégrement) et nous redonne le tout sans commentaire. Quoi ? C’était le bon guichet ? On ne nous a pas demandé de papiers en plus ? Le tamponnage en règle n’a pris au total que 2 min ? L’opération au total que 10 min ???? Plus rien ne va, on arrive à vaincre l’administration grecque aussi facilement !!! 

 

 

On va finir par s’ennuyer, quoique…. 

 

Bises 

 

Anne 

  

ΚΑΛΟ ΠΑΣΧΑ !!!

Apres l’expérience de Paques dans la montagne, nous avons opté cette année pour une Paque au bord de la mer sur l’île d’Agistri. Au départ nous devions partir avec un autre couple d’amis mais notre amie, enceinte, a eu des petits soucis de santé avant de partir et c’est donc en amoureux que nous avons embarqué vendredi matin.

 

Vous vous souvenez peut être que l’an passé nous avions du affronter les embouteillages et la joyeuse pagaille sur les routes, en prenant le bateau depuis le Pirée nous limitions nos risques, mais l’achat de billets et l’embarquement de deux passagers et d’une voiture nous a une nouvelle fois permis d’expérimenter la logique de l’organisation grecque, logique qui se résume assez bien de la façon suivante : tu fais comme tu veux ou comme tu peux, premier arrivé, premier servi ! Cela étant dit, sous le soleil et avec la perspective de quatre jours de repos, cela rend assez philosophe… 

A notre arrivée, nous comprenons vite le « calvaire » qui nous attend : petite île tranquille aux eaux turquoises, hôtel familial avec chambre ayant vue sur mer avec cuisine traditionnelle, sans oublier la petite crique à deux pas de l’hôtel ou le « centre ville » et ses nombreux cafés… 

Bref nous avons passés quatre jours très reposants, je me suis baignée dans la mer certes fraîche mais fort acceptable quand on a passé ses étés à Saint Malo. Nous avons vécu au rythme des fêtes de Pâques enfin surtout les rites culinaires : le samedi soir, Nico a pu déguster la soupe de foies qui met fin au carême, le dimanche alors que toute l’île embaumait l’agneau nous avons dégusté celui de l’hôtel. Nous sommes aussi partis à la découverte de l’île et de ses plages cachées.

Bref quatre jours bien agréables, mon visage rougi peut en témoigner, qui nous ont donnés un avant goût de l’été et surtout de nos prochaines expéditions sur les îles….

 

Aujourd’hui retour au bureau, cela reste très calme car beaucoup de grecs ont pris la semaine de congés : idéal pour aller déjeuner avec nos touristes Fabienne et Nicolas (et leurs filles) éloignés de l’hôtel Mellier Vacances depuis notre retour pour cause de varicelle (Nico ne l’ayant pas faite). 

Je vous laisse avec quelques photos de notre week-end : certains diront que nous trichons sur les couleurs : même pas besoin !!!!  http://picasaweb.google.fr/Blog.mellieropoulos/AgistriPaques2009#5327172025327796514

Bises

 

Anne

Tu me donnes combien ?

Il y a des statistiques qui rassurent (enfin il faut le dire vite)… Je viens de lire un article sur la corruption en Grèce et en constatant son ampleur, je me rends compte que les situations vécues à mon petit niveau ne sont pas forcement si scandaleuses lorsque l’on regarde la situation dans son ensemble. 

 

Je m’explique : d’après l‘association « Transparency International », environ 750 Millions d’euros auraient servis en 2008 à payer des actes de corruption en Grèce. Beau score n’est-ce pas ? 

 

En allant sur le site de l’association, on découvre qu’il existe un indice de perception de la corruption et qu’il existe donc un classement des pays ou la corruption fait rage. Si l’indice est proche de 10 cela signifie que le pays est perçu comme « Propre ». Pour vous situer, les trois premiers pays sont le Danemark, la Nouvelle Zélande et la Suède avec un indice de 9,3 ; la France se situe en 23ième position avec un indice de 6.9 et la Grèce arrive en 57ième place (certes seulement deux places après l’Italie) avec un score de 4.7. 

 

Ma surprise a été de constater que le secteur, a priori, le plus corrompu est le secteur hospitalier. En effet, il semble que la pratique de l’enveloppe donnée au médecin avant une opération ou un examen est assez courante. Le montant de cette enveloppe dans le secteur public peut varier de 50 à 6 000 euros avec, quand même, une moyenne de 869 euros. On a intérêt à être prévoyant avant d’aller se faire soigner. 

 

Si on reste dans le secteur public, les agents des impôts, ceux en charge des immatriculations et les agents en charge du permis de construire puis ceux pour le permis de conduire complètent le palmarès. En ce qui concerne les impôts, je ne voudrais pas avoir de problème mais l’expérience du contrôle fiscal de ma société a été, sur ce sujet, un joli cas d’école. De plus, bien que ce ne soit pas mon genre de dénoncer, j’en connais qui ont ainsi obtenu leur permis de conduire après seulement quelques heures de leçons de conduite grâce à une transaction faite juste avant l’examen… 

 

Bref la corruption fait malheureusement partie du paysage grec et en 2008 presque un tiers des grecs a répondu par l’affirmative à la question de savoir s’il leur avait déjà été demandé un pot de vin… Alors vous me donnez combien pour que je donne des noms ? 

 

Petite devinette

Je ne vais pas vous refaire le couplet de la femme débordée mais c’est vrai qu’en ce moment j’ai un peu de mal à donner des nouvelles régulièrement 

 

Pour me faire pardonner, une petite devinette : ce soir nous allons au théâtre voir un pièce de Molière ; dans le rôle titre, un acteur français mais saurez-vous reconnaître son nom ? Il s’agit de Ντανιέλ Ωτέιγ. Pour le plus rapide, un cadeau à la clé…. 

 

A part cela samedi nous accueillons de nouveaux touristes pour un petite semaine : il ‘s’agit d’un de mes cousines avec son ami et leurs deux enfants. On va essayer de vous raconter leur séjour. 

 

Enfin comme vous le savez les antennes Mellier Vacances se développent dans le monde et c’est pourquoi nous sommes heureux d’annoncer qu’à la fin de la semaine, l’antenne de Lafayette aux Etats-Unis va recevoir aussi des touristes français (mandatés pour évaluer si l’hôtelière mérite son affiliation) et nous irons début mars visiter notre antenne roumaine même si nous irons principalement pour évaluer les capacités de guide, les capités d’accueil étant pour le moment un peu mouvantes 

 

Bises à tous 

 

Anne 

 

Nous sommes toujours la !!!

Et oui malgré un silence de plus d’un mois, je n’ai pas oublié nos lecteurs réguliers mais j’avoue que la reprise a été assez chargée. 

 

Plutôt qu’un long discours, je vous propose quelques brèves pour vous donner un aperçu de ce début d’année 

 

-          Trop fort : en raison du nombre important de signatures, j’ai depuis le début de l’année épuisé pas moins de 5 stylos !!! Du coup, dans un souci de réduction des coûts (et oui chez nous aussi c’est la crise) et surtout face à la perspective de devoir signer les quelques 50 000 lettres de confirmations à nos clients, ma signature est désormais scannée et est imprimée automatiquement sur certains documents. Mais alors me direz-vous, comment contrôles-tu que ta signature n’est pas utilisée n’importe comment ? Et bien certains ont bien pensé que je pourrais tout simplement signer les documents ou ma signature est scannée !!!!! On ne se refait pas… 

-          Alors que je me débats avec les prévisions pour cette année et les rapports en tous genre à produire sur la fin de l’année, la responsable du service client est venue me faire part d’un problème sérieux. Nous recevons de temps en temps directement les clients de la Banque lorsque l’agence ne sait plus répondre !!! Et parfois même il nous arrive de recevoir plusieurs clients a la fois. Pour être honnête on a même vu une ou deux fois, deux clients attendre leur tour. Face à ce défi, ma charmante collègue est venue avec une merveilleuse solution : le distributeur de numéro ! Pas bête ! comme cela le client selon son numéro peut évaluer le temps qu’il aura à attendre et faire le choix éventuellement d’aller faire une course ! Je ne parle pas bien sur du coût de la dite machine (j’ai le prospectus si cela en intéresse certains) ni de sa déception lorsque j’ai dit non. 

-          Enfin, je crois que si jamais j’ai un problème de santé sérieux, je vais éviter l’hôpital public le plus poche de chez nous (pour ceux qui sont venus, on voit l’enseigne depuis le balcon) car un rapport est sorti récemment sur le services de soins intensifs : sur 140 patients soignés dans les trois derniers mois, 87 ont été victimes d’infections et 19 sont morts : l’hôpital a déclaré qu’il manquait de moyen, je crois que je vais les croire sur parole et ne pas aller enquêter 

 

Voila c’est tout pour la reprise… Dans une dizaine de jours l’Hôtel Mellier ouvre ses portes pour sa nouvelle saison et les touristes affluent… Nous en sommes ravis et nous ne manqueront pas de vous raconter leurs aventures 

 

Bises 

 

Anne 

 

L’Acropole : Vous avez un message

Ce matin, j’ai vu avec surprise l’Acropole se transformer en panneau d’informations avec deux banderoles placardées par des étudiants appelant à une manifestation générale dans toute l’Europe demain. J’ai fini par trouver un article en français qui en parle :

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/l-acropole-nouvelle-vitrine-des-manifestants-grecs_726873.html

Je confirme l’info, ils sont restés jusqu’à midi environ et il semble après qu’ils aient été délogés mais de mon bureau je ne vois que des silhouettes. En tout cas cela promet pour demain et vendredi, car la rumeur selon laquelle les manifestations mobiliseront énormément de monde s’amplifie.

Moralité : pour prendre mon avion demain, il va falloir que je ruse !!!

Allez patientez un peu, j’arrive !!

Frayeur

Il est certain et vrai de dire que le climat se calme à Athènes mais il serait faux de prétendre que tout est rentré dans l’ordre : je l’ai d’ailleurs constaté hier à mes dépends. 

 

En effet, comme nous n’avions pas reçu d’informations sur de nouvelles manifestations, j’en ai profité pour rattraper le retard que j’avais pris dans mon travail (et oui partir à 16h ne me permet pas de remplir toutes mes obligations !) 

 

Donc vers 19h30 je pars du bureau et constate pour la première fois depuis le début de la semaine que les magasins sont ouverts et qu’il y a du monde pour faire son shopping de Noël. J’en profite donc pour regarder un peu les vitrines et faire quelques achats. Dans la dernière boutique ou j’étais, proche de la place syntagma, les vendeuses m’indiquent qu’elles doivent fermer. J’étais un peu surprise car normalement les boutiques ferment à 21h et il était à peine 20h. Bon je n’insiste pas et m’engage sur la place. C’est alors que j’ai compris mon erreur : une manifestation arrivait et les CRS avaient déjà quadrillé la place et commençaient à avancer vers les manifestants. J’ai voulu faire ½ tour mais les CRS n’ont pas voulu me laisser passer (avec leurs masques a gaz sur le visage, cela ne facilite pas la discussion). Je me suis mise dans un coin espérant que la manif passe vite : en fait ils étaient très nombreux et ont essayé de s’arrêter en face du parlement. Premiers mouvements des CRS et la tension est montée d’un cran. Je n’étais pas rassurée. Tout à coup, il y a eu un mouvement de foule, les gens ont commencé à courir et je n’ai pas eu beaucoup de temps pour réfléchir, j’ai couru pour finir de traverser la place et essayer de passer le cordon de CRS. Cette fois-ci je n’ai pas eu de problème et me suis retrouvée à l’abri derrière les bus de policiers attendant d’intervenir. Donc rien de grave mais je me suis fait peur ! 

 

Pour la petite histoire, j’ai ensuite longé le parlement et la rue ou se trouve le palais présidentiel et j’ai croisé à ce moment un groupe de trois evzones qui allaient relever la garde sur la place : pendant les manifs, le décorum continue !!! 

 

Enfin c’est sur ce soir je rentre tôt…. 

 

Bises 

 

Anne 

 

Des nouvelles du front

Hier après une nuit mouvementée, la journée était placée sous haute tension avec l’enterrement du jeune de 15 ans tué par la police à l’origine des émeutes. En allant au travail à pied, je suis passée à proximité de la place syntagma mais je n’ai pas pu m’approcher à cause de la forte odeur des bombes lacrymogènes et des odeurs de brûlé. Une grande impression de désolation et la tension était palpable. 

 

Vers 11h, nous avons reçu une instruction pour fermer les bureaux vers 15h30. Dés 14h30, nous avons commencé à apprendre que des incidents se déroulaient déjà sur la place et dans d’autres quartiers d’Athènes. Le temps d’informer et d’organiser le départ des employés, de revoir la procédure si nos bureaux étaient incendies (ou va-t-on le lendemain, qui prévenir, qui reste chez soi) et il était déjà 16h. Le gardien de l’immeuble m’a mise dehors en me faisant passer sous le rideau de fer déjà pratiquement complètement baissé. 

Dans les rues, j’ai compris que tout le monde s’attendait à une nouvelle explosion de violence : tous les commerçants mettaient des cartons, de morceaux de bois pour protéger les vitrines. Certaines devantures étaient complètement vides. Les hélicoptères n’arrêtaient pas de tourner au ras des immeubles. 

 

Je n’ai pas eu de problèmes pour rentrer et on voyait les gens autour se dépêcher aussi de rentrer pour ne pas être dans les rues au moment ou les manifestations se termineraient. 

 

Nouvelle nuit de violence : ce matin j’ai pu passer par la place syntagma : tous les grands hôtels ont des vitres cassées, les magasins au début de la rue d’Ermou sont aussi bien abîmés et ce matin chaque commerçant constatait les dégâts de la nuit. Sur la place, il y a le squelette calciné du sapin de noël et le village de noël à moitié détruit, laissé à l’abandon. 

 

Déjà les syndicats étaient en train d’installer les haut parleurs pour les manifestations liées a la grève générale : c’est vraiment le test et le tournant aujourd’hui. Soit tout se passe calmement et on peut espérer une sortie de crise, soit il y a des dérapages et la on voit mal l’issue. De nombreux collègues pensent que nous allons vers une démission du gouvernement et des élections anticipées mais le gouvernement lui semble jouer la montre et attendre que cela se passe. 

 

Merci pour vos messages et vos appels. Bien que désormais toute seule (Nico étant maintenant a Paris) je ne suis pas abandonnée et je ne prends pas de risque 

 

Bises 

 

Anne 

 

PS : Bilan pour notre Banque : quatre agences complètement détruites et 17 bien abîmées… Certains sont déjà en vacances forcées

Emeutes

Aprés un debut de journée plutot calme, la tension a repris dés la fin de l’apres-midi dans le centre avec des affrontements avec la police.

Nous avons renvoyé tous les employés de bonne heure et je suis rentrée en métro du bureau pour ne pas passer par la place syntagma: bonne idée car en rentrant j’ai pu voir à la télé des scénes que je ne peux pas décrire tellement elles sont violentes. Je suis trés choquée.

La tombée de la nuit n’a rien arrangé et de nombreux incendies se sont déclarés. On a vu des casseurs s’en prendre à des agences bancaires, à des magasins et même aux décorations de Noël.

En sortant sur le balcon; on sentait une odeur de brulé ainsi que celle des bombes lacrymo; mais le plus impressionnant c’est la fumée noire qui couvrait le centre et même l’Acropole.

J’ai tenté de faire quelques photos, elles ne sont pas supers mais elles vous donneront une idée.

Comme il est impensable de s’approcher du centre, j’ai pris des photos ce ce que l’on voit à la télé: cela pourrait vraiment ressembler à un début de guerre civile.

http://picasaweb.google.fr/Blog.mellieropoulos/EmeutesAthenes#

Enfin vers minuit maintenant, cela semble se calmer mais demain c’est l’enterrement du jeune tué par le policier et la tension devrait être vive.

Nico rente en France demain car mercredi c’est gréve génèrale et aucun vol ne partira. Moi je reste… mais je ne prévois pas de sortir le soir!!!

Ne vous inquiétez pas, je vous tiendrais au courant

Anne

Evènements du Week-end

Un rapide petit mot pour vous dire que malgré la violence des événements de ce week-end, nous allons bien, n’étant pas proches des quartiers ou les affrontements se sont déroulés. 

Mon bureau est par contre proche de la zone ou de nombreux immeubles ont été mis à sac mais cette fois-ci, nous n’avons rien. (Je n’en était pas très sure en arrivant ce matin…) 

 

Je vous tiendrais au courant s’il y a du nouveau car est annoncée pour ce soir une manifestation dans le centre et elle s’annonce sous très haute tension. 

 

Merci pour vos messages 

 

Anne 

12345...8

Elliott et Judith au royaum... |
Merci LA CCIP |
Madrid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage Amerique Centrale
| Les voyages de Saïd
| africavoyage